La révision du permis de conduire va trop loin pour l'ASETA

Un cours obligatoire pour les conducteurs de tous les tracteurs et non uniquement de ceux limités à 40 km/h: c'est ce que planifient les autorités fédérales avec la révision de la formation à la conduite ("Opera 3"). L'ASETA déclare que ce projet ne répond pas aux besoins de l'agriculture.

24.01.2018

Avec la révision de la formation à la conduite («Opera-3»), les autorités fédérales veulent que la catégorie «G40» soit remplacée par la «G» et que le cours soit obligatoire pour les conducteurs de tous les tracteurs, même ceux limités à 30 km/h. Lors de la consultation qui s'est terminée en octobre dernier, l'Association suisse pour l'équipement technique de l'agriculture (ASETA) a exprimé son opposition à ce projet sur lequel les autorités fédérales qui se prononceront définitivement à une date encore indéterminée.

Prise de position de l'ASETA